Stéphane Côté

Photo : Québecpop.com

      

Biographie

Stéphane Côté est né à Québec. Il grimpe pour la première fois sur les planches à l’âge de 23 ans.  Après un peu plus d’un an, il se retrouve en demi-finale au Festival international de la chanson de Granby (1996) et en finale à Chanson en fête de Saint-Ambroise (1996-1997). En constante progression, il participe au Festival en chanson de Petite-Vallée et y obtient le prix du public (1998). L’année suivante, à ce même festival, il est couronné Lauréat Auteur-compositeur-interprète (1999).

En 2001, son premier album, Rue des balivernes, fut salué par les critiques. Son spectacle a attiré l’attention de l’industrie en remportant deux prix lors de la Bourse Rideau en 2002, soit le Prix Coup de cœur de L’Acadie et le Prix Interprétation de l’O.F.Q.J. Il promène ensuite son spectacle au Québec, dans les Maritimes, en France, Belgique et Suisse. Entre février 2001 et mars 2005, il a présenté 125 représentations de ce premier spectacle.

En septembre 2006, il lançait son 2e album, Le cirque du temps. Pour ce nouvel opus, Stéphane Côté s’était entouré de  musiciens    chevronnés ;  Réjean  Bouchard  qui  avait  signé  les  arrangements  et  la  réalisation,  en  plus  de l’interprétation musicale de plusieurs instruments (guitare, basse, mandoline, percussions, etc.), Francis Covan à l’accordéon, Stéphanie Labbé au violon et Jean-Sébastien Fournier au piano et claviers. Il a ensuite parcouru les scènes en compagnie de quatre musiciens dont Alain Leblanc (Jean-Pierre Ferland) aux arrangements, à la direction musicale, aux guitares et au piano. Avec ce spectacle, il a reçu le prix Guy Bel au Festival Pully-Lavaux à l’heure du Québec 2008 dans la catégorie auteur-compositeur masculin.

Au  public  qui  le  découvre,  Stéphane  Côté  surprend.  L’auteur-compositeur-interprète  a  une  « bulle »  bien personnelle qu’il offre avec un zeste de pudeur et beaucoup de finesse. Il sait captiver et enchanter l’auditeur par son humour, sa tendresse et sa présence sympathique. Sa simplicité et  sa vérité séduisent à tout coup. Que ce soit au Québec, dans les Maritimes, en France, en Suisse ou en Belgique, son passage n’a laissé aucun spectateur indifférent. Il charme toujours le public avec ses histoires, ses images, sa poésie et ses mélodies.

Après tout juste trois ans, presque jour pour jour, Stéphane Côté nous a offert son 3e opus. Le nouvel album, Des nouvelles, est une réalisation d’Alain Leblanc (Jean-Pierre Ferland), son complice et son collaborateur des trois dernières années. Un album de folk moderne nous présentant douze chansons riches en mots vrais et  en mélodies accrocheuses. On y retrouve des « nouvelles » (saveur Stéphane Côté) sur la vie... l’amour, le quotidien et l’humain en quête de bonheur. Une réalisation colorée et qui transpire l’amour de la chanson, qui touche au cœur et qui fait sourire.   Le piano, les guitares, l’accordéon, le violon, le violoncelle, la basse et les percussions enrobent ses chansons pour leur donner des couleurs riches, variées et envoûtantes.

Après la sortie de son 3e album, Stéphane Côté a parcouru les scènes du Québec et de l’Europe avec son nouveau spectacle, Des nouvelles, qu’il a présenté en duo avec son musicien Alain Leblanc (piano, guitare, guitare lélé). Un spectacle intime qui laissait toute la place aux mots, à la poésie, à l’humour et au plaisir d’une rencontre réelle avec le public.

  En 2013, son 4e album Ballon d’héliHomme, nous présente un artiste renouvelé. Douze nouvelles chansons arrangées par la magie du réalisateur Éric Goulet.  Côté nous offre un album plus personnel, aux sonorités modernes, flirtant avec le country et le folk avec ses guitares, basse, claviers, harmonica et percussions.

Stéphane Côté est présentement en écriture pour son 5e album.


www.stephanecote.com