MICHELINE BOUZIGON

Les voies sont multiples pour réaliser ses rêves. Micheline Bouzigon en est une talentueuse illustration. Après une carrière au gouvernement du Québec dans le domaine des communications, Micheline Bouzigon monte un premier spectacle solo en 1994 au Chantauteuil, une boite mythique aux abords du Vieux Québec qui aura vu naître bien des talents.

Fervente amoureuse de la grande chanson française, elle multipliera dès lors les initiatives. D’abord la production de spectacles consacrés à la grande Barbara, avec d’autres chanteuses de Québec au Théâtre Petit Champlain, à l’Anglicane de Lévis et au Saint-Sulpice à Montréal. Barbara est d’ailleurs demeurée son auteur de prédilection dans tous ses spectacles depuis dont certains lui furent exclusivement réservés Aux oiseaux de passage et au Zest à Montréal 

Jacques Prévert fait aussi partie de ses auteurs préférés et elle produisit en collaboration avec le Musée de la Civilisation un spectacle Fête pour souligner son anniversaire. Elle partageait la scène avec Paule-Andrée Cassidy alors que Bruno Fecteau assurait la direction musicale. Ce spectacle fut repris au Théâtre Petit Champlain puis à la demande de Radio-Canada devant public dans les studios de Montréal. Enfin elle présenta un Prévert solo avec Bruno Fecteau et Étienne Lafrance à la contrebasse Aux oiseaux de passage.  

Steve Normandin, Micheline Bouzigon, Bruno Fecteau, Etienne Lachance

Depuis se sont enchaînés des spectacles aux noms évocateurs Histoires, Raconte-moi une chanson, Chansons pour elles, Je suis venue te dire, Hétéroclite, Mes Amitiés, Chansons d’un soir qui penche, Cabaret du temps qui passe… toujours avec les chansons des auteurs-compositeurs de la trempe des Ferré, Weill, Vigneault, Dimey, Brassens, Brel, Félix, dans plusieurs lieux d’écoute où la chanson est appréciée. Ces dernières années elle a aussi donné six spectacles en France dont un concert au Festival Bernard Dimey avec Steve Normandin et Patrick Leroux.

Photo: Manon-Maude, Petit Champlain

En juin 2005, elle enregistre un premier album «Micheline Bouzigon en spectacle» avec la collaboration efficace d’un quatuor piano-saxo-contrebasse et batterie. Six ans plus tard, un autre album témoigne de son tour de chant «Chansons d’un soir qui penche» donné notamment au Théâtre Petit Champlain, objet de cet enregistrement. Ce disque s’affirme également comme un hommage posthume à Bruneau Fecteau, fidèle collaborateur de plusieurs artistes. On y retrouve des titres de Barbara comme    «Pierre», «Gottingen», Ferré «Comme à Ostende» et autres monuments de la chanson française dont « La chanson des vieux amants » de Brel. Enfin un petit album « Sables mouvants » enregistré en France voit le jour avec deux chansons de Bernard Dimey mises en musique par Jehan et par Aznavour et «Démons et merveilles » de Jacques Prévert et Maurice Thiriet. 

CE QU'ILS ONT DIT

Vous ne la connaissez pas ? Qu’à cela ne tienne. La rencontre vaut le détour. On pourrait dire que Micheline Bouzigon nous arrive sur le tard. Je vous dirais qu’elle nous arrive à point. À point nommé. Avec au cœur et dans la voix une passion immodérée pour des textes et des musiques qui font partie du grand répertoire de la chanson. Sans artifice mais avec une émotion vive, Bouzigon revisite, le temps d’un récital, ses amis de toujours, ceux d’ailleurs : Barbara, Prévert, Caussimon, Ferré et ceux d’ici : Vigneault, Félix et Ferland

Un tour de chant sobre et efficace qui n’est pas sans rappeler les grands moments des cabarets rive-gauche. À mille lieux de l’industrie, Micheline Bouzigon nous propose une rencontre cœur à cœur avec la chanson. C’est rare.

Source : Pierre Jobin, Aux Oiseaux de passage

 

SUR LA LONGUE ROUTE QUI MENAIT VERS VOUS, J’ALLAIS LE CŒUR FOU…*

Micheline Bouzigon, un parcours original, une voix chaude, une présence lumineuse. Des chansons intemporelles, le temps sur elle ne s’arrête pas. 

Un répertoire des grands de la chanson où Ferré rencontre Ferland où Barbara côtoie le tango.

Un rendez-vous avec la connivence et les doux plaisirs du partage des émotions. Michèle Pérusse 

*Barbara

FESTIVALS I SALLES DE CONCERT

CONCERTS PRIVÉS I CORPORATIF